AFFICHER
Sierre-Ville Sierre-Plaine

Paroisses catholiques | Secteurs de Sierre

Le Tweet'image

La Parole du jour

  • Évangile : « Ce qui est tombé dans la bonne terre, ce sont les gens qui retiennent la Parole et portent du fruit par leur persévérance » (Lc 8, 4-15)

    Acclamation : (cf. Lc 8, 15)

    Alléluia. Alléluia.
    Heureux ceux qui ont entendu la Parole
    dans un cœur bon et généreux,
    qui la retiennent et portent du fruit par leur persévérance.
    Alléluia.

    Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

    En ce temps-là,
        comme une grande foule se rassemblait,
    et que de chaque ville on venait vers Jésus,
    il dit dans une parabole :
        « Le semeur sortit pour semer la semence,
    et comme il semait, il en tomba au bord du chemin.
    Les passants la piétinèrent,
    et les oiseaux du ciel mangèrent tout.
        Il en tomba aussi dans les pierres,
    elle poussa et elle sécha parce qu’elle n’avait pas d’humidité.
        Il en tomba aussi au milieu des ronces,
    et les ronces, en poussant avec elle, l’étouffèrent.
        Il en tomba enfin dans la bonne terre,
    elle poussa et elle donna du fruit au centuple. »
    Disant cela, il éleva la voix :
    « Celui qui a des oreilles pour entendre,
    qu’il entende ! »

        Ses disciples lui demandaient ce que signifiait cette parabole.
        Il leur déclara :
    « À vous il est donné de connaître les mystères du royaume de Dieu,
    mais les autres n’ont que les paraboles.
    Ainsi, comme il est écrit :
    Ils regardent sans regarder,
    ils entendent sans comprendre.

        Voici ce que signifie la parabole.
    La semence, c’est la parole de Dieu.
        Il y a ceux qui sont au bord du chemin :
    ceux-là ont entendu ;
    puis le diable survient
    et il enlève de leur cœur la Parole,
    pour les empêcher de croire et d’être sauvés.
        Il y a ceux qui sont dans les pierres :
    lorsqu’ils entendent, ils accueillent la Parole avec joie ;
    mais ils n’ont pas de racines,
    ils croient pour un moment
    et, au moment de l’épreuve, ils abandonnent.
        Ce qui est tombé dans les ronces,
    ce sont les gens qui ont entendu,
    mais qui sont étouffés, chemin faisant,
    par les soucis, la richesse
    et les plaisirs de la vie,
    et ne parviennent pas à maturité.
        Et ce qui est tombé dans la bonne terre,
    ce sont les gens qui ont entendu la Parole
    dans un cœur bon et généreux,
    qui la retiennent
    et portent du fruit par leur persévérance. »

                – Acclamons la Parole de Dieu.

L'insatisfaction comme amie

Les 25 et 26 mars derniers, quelques 300 personnes - prêtres, laïcs, membres des CoCom et paroissiens intéressés - ont réfléchi et travaillé à comment redynamiser leurs paroisses. Une trentaine de participants de notre région se sont mis en route sur l’appel de l’évêque, avec l’équipe Talenthéo.

week_end_pastoral_2.jpg

La sainte insatisfaction
C’est Mgr Lovey qui invite. Toute personne intéressée à collaborer à un nouvel élan pour nos paroisses est la bienvenue. L’appel de La joie de l'évangile du pape François, est repris en préambule. Suit une invitation à reconnaître l’insatisfaction qui habite en nous, comme le saint moteur de tout changement.


Les cinq tamis des apôtres.
Des Actes (Ac 2, 41-47) nous avons reçu un quintuple filtre, digne des tamis de Socrate, pour passer à la loupe chacune de nos activités d’églises… Est-ce qu’elles (se) nourrissent des cinq vitamines essentielles: la prière (vitamine A, adoration) l’esprit de famille (B, belle communauté), le service du frère (C, charité), le souci de former (D, disciple), et d’envoyer en mission (E, évangélisation) ? Y en a-t-il une qui est sous-dosée ? Là doit se porter notre attention !


Se donner une vision
Le deuxième jour nous avons fait l’exercice mental de nous projeter dans une vision à 5 ans, 6 mois, 1 mois. Quel visage voulons-nous pour notre Église dès demain ? Il nous faudra définir des priorités, renoncer à certaines habitudes confortables. Expliciter une vision commune rassemblera tout le monde, sera un encouragement pour chacun et une aide au discernement. Est-ce que nous portons du fruit ?


Sortir !
Au terme de la matinée de dimanche, nous avons été envoyés dans les rues de Sion, deux par deux comme les disciples, pour nous mettre à l’écoute. Nous avons apporté le témoignage d’une Église en sortie, à l’écoute, qui n’a pas peur de sortir des sentiers battus. Qui ose se remettre en question. Nous avons récolté des perles, des soifs, beaucoup de bienveillance et d’intérêt. Quelques claques aussi…


Envoyés…
Pour conclure, c’est l’évêque qui nous a envoyé en disciples, confiant dans les talents de chacun. C’est ainsi qu’il a demandé aux musiciens ayant animé le week end d’être l’impulsion d’une nouvelle évangélisation de la jeunesse. Un berger qui ose, ça donne des ailes, non ?


week_end_pastoral_6.jpg

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Rechercher

Lire aussi...

Week-end à Taizé: Joyeux et lumineux!
Les quelques seize jeunes de la région qui ont participé au week-end de Taizé du 17 au 19 mars dernier sont revenus enchantés de leur expérience.


206 confirmands confirmés
En ce mois de mai les jeunes ont rempli les églises… Ils étaient plus de deux cents à recevoir la confirmation.

Première communion pour jeunes disciples
Ce jeudi de l'Ascension une cinquantaine d'enfants de Sierre et Venthône ont reçu leur première communion. Le 28 mai 2017 c'était le tour d'une petite dizaine d'enfants de Veyras. A Miège, cela a coïncidé avec la Fête-Dieu, le 15 juin.

Les jeunes font les cartons
Inconditionnelle des récoltes pour les cartons de la solidarité de Sierre-Partage, Lise Salamin est sur le pied de guerre deux fois l’an en mai et en novembre du vendredi au samedi.

carton_du_coeur_3.JPG


Catéchèse familiale, l’art de jongler
Il n’y a pas si longtemps à Sierre-Ville, l’inscription des enfants aux sacrements dépendait de la participation des parents à la catéchèse dite «  familiale », perçue par beaucoup comme des cours bibliques pour adultes. Une mise à jour a eu lieu l’an passé pour que les parents puissent rester en lien de différentes manières… Envoi de la nouvelle saison. Acte 2, chapitre 2.

Agenda

...