Sierre, Chippis
Veyras, Miège et Venthône
Chalais-Vercorin
Granges-Grône

Paroisses catholiques | Secteurs de Sierre

Au top

Le Tweet'image

La Parole du jour

  • Évangile : « Voici que le semeur sortit pour semer » (Mc 4, 1-20)

    Acclamation :

    Alléluia. Alléluia.
    La semence est la parole de Dieu ;
    le semeur est le Christ,
    celui qui le trouve demeure pour toujours.
    Alléluia.

    Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

    En ce temps-là,
        Jésus se mit de nouveau à enseigner au bord de la mer de Galilée.
    Une foule très nombreuse se rassembla auprès de lui,
    si bien qu’il monta dans une barque où il s’assit.
    Il était sur la mer,
    et toute la foule était près de la mer, sur le rivage.
        Il leur enseignait beaucoup de choses en paraboles,
    et dans son enseignement il leur disait :
        « Écoutez ! Voici que le semeur sortit pour semer.
        Comme il semait,
    du grain est tombé au bord du chemin ;
    les oiseaux sont venus et ils ont tout mangé.
        Du grain est tombé aussi sur du sol pierreux,
    où il n’avait pas beaucoup de terre ;
    il a levé aussitôt,
    parce que la terre était peu profonde ;
        et lorsque le soleil s’est levé, ce grain a brûlé
    et, faute de racines, il a séché.
        Du grain est tombé aussi dans les ronces,
    les ronces ont poussé, l’ont étouffé,
    et il n’a pas donné de fruit.
        Mais d’autres grains sont tombés dans la bonne terre ;
    ils ont donné du fruit
    en poussant et en se développant,
    et ils ont produit
    trente, soixante, cent, pour un. »
        Et Jésus disait :
    « Celui qui a des oreilles pour entendre,
    qu’il entende ! »

        Quand il resta seul,
    ceux qui étaient autour de lui avec les Douze
    l’interrogeaient sur les paraboles.
        Il leur disait :
    « C’est à vous qu’est donné
    le mystère du royaume de Dieu ;
    mais à ceux qui sont dehors,
    tout se présente sous forme de paraboles.
        Et ainsi, comme dit le prophète :
    Ils auront beau regarder de tous leurs yeux,
    ils ne verront pas ;
    ils auront beau écouter de toutes leurs oreilles,
    ils ne comprendront pas ;
    sinon ils se convertiraient
    et recevraient le pardon. 
    »
        Il leur dit encore :
    « Vous ne saisissez pas cette parabole ?
    Alors, comment comprendrez-vous toutes les paraboles ?
        Le semeur sème la Parole.
        Il y a ceux qui sont au bord du chemin
    où la Parole est semée :
    quand ils l’entendent,
    Satan vient aussitôt
    et enlève la Parole semée en eux.
        Et de même, il y a ceux qui ont reçu la semence
    dans les endroits pierreux :
    ceux-là, quand ils entendent la Parole,
    ils la reçoivent aussitôt avec joie ;
        mais ils n’ont pas en eux de racine,
    ce sont les gens d’un moment ;
    que vienne la détresse ou la persécution à cause de la Parole,
    ils trébuchent aussitôt.
        Et il y en a d’autres qui ont reçu la semence dans les ronces :
    ceux-ci entendent la Parole,
        mais les soucis du monde, la séduction de la richesse
    et toutes les autres convoitises
    les envahissent et étouffent la Parole,
    qui ne donne pas de fruit.
        Et il y a ceux qui ont reçu la semence dans la bonne terre :
    ceux-là entendent la Parole, ils l’accueillent,
    et ils portent du fruit :
    trente, soixante, cent, pour un. »

                – Acclamons la Parole de Dieu.

Le jubilé de la miséricorde

Jésus-Christ est le visage de la miséricorde du Père.
Le mystère de la foi chrétienne est là tout entier. La miséricorde, c’est l’acte ultime et suprême par lequel Dieu vient à notre rencontre.
La miséricorde sera toujours plus grande que le péché, et nul ne peut imposer une limite à l’amour de Dieu qui pardonne.

Les paroles que saint Jean XXIII a prononçées à l’ouverture du Concile reviennent en mémoire: « Aujourd’hui, l’Épouse du Christ, l’Église, préfère recourir au remède de la miséricorde plutôt que de brandir les armes de la sévérité…

Chaque Eglise particulière est donc directement invitée à vivre cette Année Sainte comme un moment extra-ordinaire de grâce et de renouveau spirituel.

En conséquence, là où l’Eglise est présente, la miséricorde du Père doit être manifeste. Dans nos paroisses, les communautés, les associations et les mouvements, en bref, là où il y a des chrétiens, quiconque doit pouvoir trouver une oasis de miséricorde.

J’ai un grand désir que le peuple chrétien réfléchisse durant le Jubilé sur les œuvres de miséricorde corporelles et spirituelles. Ce sera une façon de réveiller notre conscience souvent endormie
Au cours de ce Jubilé, laissons-nous surprendre par Dieu. Il ne se lasse jamais d’ouvrir la porte de son coeur pour répéter qu’il nous aime et qu’il veut partager sa vie avec nous.
Pape François, Misericordiae Vultus (extraits)

« Voici le moment favorable
pour changer de vie !
Voici le temps
de se laisser toucher
au cœur. […]
Dieu ne se lasse
pas de tendrela main. »

Pour aller plus loin en famille...

Rechercher

Lire aussi...

Vivez l'aventure Alphalive ! Soirée découverte !

Soirée découverte le mardi 7 janvier 2020 de 19h à 21h30 à la salle de la Paroisse allemande Heilig Geist, Rue du Bourg, Sierre.

Une soirée, c'est un  souper + un exposé + une discussion en petits groupes.
Viens découvrir avec un ami, une amie, une soeur, un frère... L'équipe Alphalive de Sierre se réjouit de t'accueillir.


Catéchèse familiale : Acte(s) 2 se dévoile... bientôt
Le parcours de catéchèse familial connu jusqu'ici à Sierre-Ville et Sierre-Plaine évolue cet automne vers des nouvelles offres faites aux familles.

Actes 2, ça roule...
La nouvelle catéchèse familiale Actes 2 s’est dévoilée à près de 300 parents, lors des 6 rencontres de lancement au début de cette année pastorale.

La messe en famille
Lieu de la communauté par excellence, la messe du dimanche demande une place de choix dans notre vie quotidienne.

Enfants adorateurs - Les mercredis avec Jésus
Une école de prière et d’amitié

Agenda

...