Sierre, Chippis
Veyras, Miège et Venthône
Chalais-Vercorin
Granges-Grône

Paroisses catholiques | Secteurs de Sierre

Au top

Le Tweet'image

La Parole du jour

  • Évangile : « Je crois ! Viens au secours de mon manque de foi ! » (Mc 9, 14-29)

    Acclamation : (2 Tm 1, 10)

    Alléluia. Alléluia.
    Notre Sauveur, le Christ Jésus, a détruit la mort ;
    il a fait resplendir la vie par l’Évangile.
    Alléluia.

    Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

    En ce temps-là,
    Jésus, ainsi que Pierre, Jacques et Jean,
    descendirent de la montagne ;
        en rejoignant les autres disciples,
    ils virent une grande foule qui les entourait,
    et des scribes qui discutaient avec eux.
        Aussitôt qu’elle vit Jésus, toute la foule fut stupéfaite,
    et les gens accouraient pour le saluer.
        Il leur demanda :
    « De quoi discutez-vous avec eux ? »
        Quelqu’un dans la foule lui répondit :
    « Maître, je t’ai amené mon fils,
    il est possédé par un esprit qui le rend muet ;
        cet esprit s’empare de lui n’importe où,
    il le jette par terre,
    l’enfant écume, grince des dents
    et devient tout raide.
    J’ai demandé à tes disciples d’expulser cet esprit,
    mais ils n’en ont pas été capables. »
        Prenant la parole, Jésus leur dit :
    « Génération incroyante,
    combien de temps resterai-je auprès de vous ?
    Combien de temps devrai-je vous supporter ?
    Amenez-le-moi. »
        On le lui amena.
    Dès qu’il vit Jésus, l’esprit fit entrer l’enfant en convulsions ;
    l’enfant tomba et se roulait par terre en écumant.
        Jésus interrogea le père :
    « Depuis combien de temps cela lui arrive-t-il ? »
    Il répondit :
    « Depuis sa petite enfance.
        Et souvent il l’a même jeté dans le feu ou dans l’eau
    pour le faire périr.
    Mais si tu peux quelque chose,
    viens à notre secours, par compassion envers nous ! »
        Jésus lui déclara :
    « Pourquoi dire : “Si tu peux”… ?
    Tout est possible pour celui qui croit. »
        Aussitôt le père de l’enfant s’écria :
    « Je crois ! Viens au secours de mon manque de foi ! »
        Jésus vit que la foule s’attroupait ;
    il menaça l’esprit impur, en lui disant :
    « Esprit qui rends muet et sourd,
    je te l’ordonne, sors de cet enfant
    et n’y rentre plus jamais ! »
        Ayant poussé des cris et provoqué des convulsions,
    l’esprit sortit.
    L’enfant devint comme un cadavre,
    de sorte que tout le monde disait : « Il est mort. »
        Mais Jésus, lui saisissant la main, le releva,
    et il se mit debout.
        Quand Jésus fut rentré à la maison,
    ses disciples l’interrogèrent en particulier :
    « Pourquoi est-ce que nous,
    nous n’avons pas réussi à l’expulser ? »
        Jésus leur répondit :
    « Cette espèce-là, rien ne peut la faire sortir,
    sauf la prière. »

                – Acclamons la Parole de Dieu.

Le sacrement de l'Eucharistie

C’est le «sacrement des sacrements», source, centre et sommet de la vie chrétienne. En célébrant l’eucharistie, les chrétiens se rassemblent en une communauté de prière et d’alliance. Ils se mettent à l’écoute de la Parole de Dieu et lui répondent par la prière et l'engagement à la suite du Christ dans la vie quotidienne.

Une vie donnée

Surtout, ils célèbrent la mort et la résurrection du Christ, rendant présent le sacrifice de Jésus : sa vie donnée par amour sur la croix, pour tous les hommes, et son passage vers le Père par la résurrection. Elevé dans la gloire du Père, il reste à jamais présent à son Église, notamment par l’eucharistie.

Nous croyons que le pain et le vin déposés sur l’autel deviennent réellement Corps et Sang du Christ ressuscité. Il se donne en nourriture, afin que nous soyons transformés par son Esprit, devenant de plus en plus capables d’aimer, afin de rejoindre un jour le Christ dans la joie de Dieu.

Le pain ou le vin ?

La présence du Ressuscité se donne totalement aussi bien dans le Pain consacré que dans le Vin. Mais le Pain évoque davantage sa présence nourrissante, tandis que le Vin signifie plus clairement son sang versé, sa vie donnée.

La messe du dimanche est l’eucharistie par excellence, à laquelle tous les baptisés sont conviés. Cette messe rythme non seulement les grandes étapes de notre vie, mais l’ensemble de notre existence, semaine après semaine.

Qui peut communier?

Les enfants peuvent recevoir la Communion dès l’âge de raison, après une préparation adéquate. Voir aussi la page "préparation à la première communion".

Tout baptisé, partageant la foi catholique concernant l’eucharistie, peut communier. Il y est instamment invité, pour autant qu’un empêchement important ne s’y oppose pas. L’empêchement principal est le péché grave. Que chacun s’examine donc, comme dit saint Paul, avant de communier. Le péché grave, en effet, constitue un manquement majeur à l’amour de Dieu ou du prochain, une contradiction avec la communion, expression et moyen de ce double amour. Le sacrement du pardon permet de supprimer cet obstacle.

Et les divorcés ?

L’empêchement concerne actuellement les personnes divorcées et remariées. L’Église catholique les invite à prendre leur place dans la communauté chrétienne et à participer, comme tous les catholiques, à l’eucharistie. En même temps, elle leur demande de s’abstenir de la réception du Pain consacré. Il ne s’agit pas d’une punition. L’Église ne se prononce pas sur la culpabilité des personnes concernées. Mais elle veut souligner le lien qui existe entre l’alliance conjugale indissoluble et l’eucharistie, sacrement de l’Alliance indélébile de Dieu avec nous.

Une réflexion est en cours dans l’Église catholique pour tenter de trouver une solution meilleure, honorant à la fois le mariage indissoluble et la miséricorde de Dieu. Un pas dans ce sens a été fait par la tenue du Synode sur la famille en 2014-2015 et la publication de l’exhoration « Amoris Laetita » sur l’amour dans la famille. Voir aussi : mariage / reconnaissance en nullité..

Un chrétien non catholique(protestant par exemple) peut communier à une messe catholique pour autant qu’il adhère à la foi de notre Église concernant ce sacrement.

Adoration eucharistique

Pour l’Église catholique, le Pain consacré a été transformé par l’Esprit Saint, il reste porteur de la présence du Christ une fois la messe terminée. Nous conservons dans le tabernacle des hosties consacrées. Elles sont destinées avant tout aux absents et aux malades à qui on porte l’eucharistie à domicile ou à l’hôpital.

Elles sont aussi l’objet de notre adoration. La petite lampe rouge, dans les églises catholiques, indique la « présence réelle » du Christ dans le Pain consacré, conservé au tabernacle. On peut l’adorer et le rencontrer en tout temps, à l’occasion d’une brève visite ou d’une prière prolongée.

Des temps d’adoration communautaire sont aussi proposés dans nos paroisses. Voir "Horaires usuels"

Deux grandes fêtes liturgiques sont consacrées plus spécialement au sacrement de l’eucharistie:

  • le Jeudi saint, nous célébrons l’institution de ce sacrement par le Christ, la veille de sa passion ;
  • le jour de la Fête-Dieu, nous disons notre reconnaissons pour le don de lui-même que le Christ nous accorde en permanence dans l’eucharistie, pour notre vie et pour la vie du monde.

Rechercher

Lire aussi...

Préparation à la première Communion
Un parcours est mis en place chaque année pour les enfants qui souhaitent se préparer à leur première communion.

L'onction des malades
«Quelqu’un parmi vous est-il malade? Qu’il appelle les prêtres de l’Église et qu’ils prient sur lui, après lui avoir fait une onction d’huile au nom du Seigneur.
Le sacrement du mariage
Par le mariage religieux, un homme et une femme consacrent leur union devant Dieu et reçoivent la bénédiction de l’Église, afin que leur amour grandisse, que leur fidélité les rendent heureux, qu’ils deviennent ensemble un foyer d’amour et de vie dans le monde et dans l’Église, et qu’ils puissent assumer pleinement leur responsabilité de parents.
Qu'est-ce qu'un sacrement ?
La vie humaine est ponctuée de grandes étapes, entre la naissance et la mort.
Un décès ?
Vous venez de perdre un être cher et vous souhaitez trouver auprès des paroisses un soutien et un accompagnement.

Agenda

...