Sierre, Chippis
Veyras, Miège et Venthône
Chalais-Vercorin
Granges-Grône

Paroisses catholiques | Secteurs de Sierre

Au top

Le Tweet'image

La Parole du jour

  • Évangile : « Voici que le semeur sortit pour semer » (Mc 4, 1-20)

    Acclamation :

    Alléluia. Alléluia.
    La semence est la parole de Dieu ;
    le semeur est le Christ,
    celui qui le trouve demeure pour toujours.
    Alléluia.

    Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

    En ce temps-là,
        Jésus se mit de nouveau à enseigner au bord de la mer de Galilée.
    Une foule très nombreuse se rassembla auprès de lui,
    si bien qu’il monta dans une barque où il s’assit.
    Il était sur la mer,
    et toute la foule était près de la mer, sur le rivage.
        Il leur enseignait beaucoup de choses en paraboles,
    et dans son enseignement il leur disait :
        « Écoutez ! Voici que le semeur sortit pour semer.
        Comme il semait,
    du grain est tombé au bord du chemin ;
    les oiseaux sont venus et ils ont tout mangé.
        Du grain est tombé aussi sur du sol pierreux,
    où il n’avait pas beaucoup de terre ;
    il a levé aussitôt,
    parce que la terre était peu profonde ;
        et lorsque le soleil s’est levé, ce grain a brûlé
    et, faute de racines, il a séché.
        Du grain est tombé aussi dans les ronces,
    les ronces ont poussé, l’ont étouffé,
    et il n’a pas donné de fruit.
        Mais d’autres grains sont tombés dans la bonne terre ;
    ils ont donné du fruit
    en poussant et en se développant,
    et ils ont produit
    trente, soixante, cent, pour un. »
        Et Jésus disait :
    « Celui qui a des oreilles pour entendre,
    qu’il entende ! »

        Quand il resta seul,
    ceux qui étaient autour de lui avec les Douze
    l’interrogeaient sur les paraboles.
        Il leur disait :
    « C’est à vous qu’est donné
    le mystère du royaume de Dieu ;
    mais à ceux qui sont dehors,
    tout se présente sous forme de paraboles.
        Et ainsi, comme dit le prophète :
    Ils auront beau regarder de tous leurs yeux,
    ils ne verront pas ;
    ils auront beau écouter de toutes leurs oreilles,
    ils ne comprendront pas ;
    sinon ils se convertiraient
    et recevraient le pardon. 
    »
        Il leur dit encore :
    « Vous ne saisissez pas cette parabole ?
    Alors, comment comprendrez-vous toutes les paraboles ?
        Le semeur sème la Parole.
        Il y a ceux qui sont au bord du chemin
    où la Parole est semée :
    quand ils l’entendent,
    Satan vient aussitôt
    et enlève la Parole semée en eux.
        Et de même, il y a ceux qui ont reçu la semence
    dans les endroits pierreux :
    ceux-là, quand ils entendent la Parole,
    ils la reçoivent aussitôt avec joie ;
        mais ils n’ont pas en eux de racine,
    ce sont les gens d’un moment ;
    que vienne la détresse ou la persécution à cause de la Parole,
    ils trébuchent aussitôt.
        Et il y en a d’autres qui ont reçu la semence dans les ronces :
    ceux-ci entendent la Parole,
        mais les soucis du monde, la séduction de la richesse
    et toutes les autres convoitises
    les envahissent et étouffent la Parole,
    qui ne donne pas de fruit.
        Et il y a ceux qui ont reçu la semence dans la bonne terre :
    ceux-là entendent la Parole, ils l’accueillent,
    et ils portent du fruit :
    trente, soixante, cent, pour un. »

                – Acclamons la Parole de Dieu.

Le sacrement du Pardon

Le pardon de Dieu est largement offert à tous. Nous l’obtenons par une prière personnelle sincère, notamment à chaque eucharistie, quand nous reconnaissons à la fois que nous sommes pécheurs et que Dieu est miséricorde infinie.

La beauté du pardon




De son côté, «la charité couvre une multitude de péchés» (1ère Lettre de Pierre 4,9).

Un sacrement spécifique

Il existe toutefois dans l’Église catholique un sacrement spécifique pour le pardon des péchés et pour la guérison spirituelle. On l’appelle de différents noms : pénitence, confession, réconciliation, pardon. C’est en quelque sorte une relance de la grâce du baptême, qui relance en nous le dynamisme de la vie nouvelle dans le Christ.

Pour grandir

Le sacrement du pardon consiste normalement en une rencontre personnelle avec un prêtre et comprend : la confession de l’amour de Dieu, l’aveu libérateur de nos fautes, l’écoute de la Parole de Dieu et l’absolution. Il comprend également, si cela est utile ou souhaité, un dialogue, une écoute, un discernement, des conseils. L’objectif est de grandir dans la liberté des enfants de Dieu, afin d’aimer davantage Dieu et le prochain, à travers une conversion sincère et permanente.

Ce sacrement peut également être l’occasion d’un accompagnement spirituel durable, mais ce dernier peut aussi prendre d’autres formes, exercées par exemple par des diacres ou des laïcs, ou par des groupes spirituels.

Pratiquement

Les paroisses proposent habituellement des « heures de confession » à l’église (Voir la rubrique "Horaires usuels")
Il est possible aussi de demander un entretien, en vue du pardon, à un prêtre en tout temps et en tout lieu.
A certains moments de l’année, nos paroisses proposent aussi des célébrations communautaires du pardon.

Premier Pardon

Comme il y a une Première Communion, il existe aussi un Premier Pardon, précédé d’une préparation adaptée aux enfants. Les enfants se préparent à recevoir ce sacrement dans le courant de leur 8e année.

Les parents concernés sont invités à inscrire leur enfant jusqu'au 7 septembre 2018.

Je ne sais plus comment me confesser

Autrefois, les enfants apprenaient une façon quasi immuable, et un peu formelle, de se confesser. Ce qui compte, ce ne sont pas des formules, mais la sincérité du cœur et des paroles simples, vraies. Commencez par manifester au prêtre votre désir de recevoir le pardon. Il vous accueillera en vous bénissant.
Dites ensuite tout simplement ce que vous avez sur le cœur ou sur la conscience, et demandez à Dieu de vous pardonner, de vous délivrer, de vous fortifier. Ecoutez ensuite l’avis du prêtre et son encouragement fraternel. Il vous proposera peut-être une Parole de Dieu à garder dans votre cœur, puis vous donnera l’absolution. Il peut vous suggérer aussi une manière de réparer vos fautes ou de progresser dans votre vie spirituelle.

Comment rater sa confession ?


Rechercher

Lire aussi...

Préparation au Premier Pardon
Un parcours est mis en place chaque année pour les enfants qui souhaitent se préparer à leur Premier Pardon.

L'onction des malades
«Quelqu’un parmi vous est-il malade? Qu’il appelle les prêtres de l’Église et qu’ils prient sur lui, après lui avoir fait une onction d’huile au nom du Seigneur.
Le sacrement du mariage
Par le mariage religieux, un homme et une femme consacrent leur union devant Dieu et reçoivent la bénédiction de l’Église, afin que leur amour grandisse, que leur fidélité les rendent heureux, qu’ils deviennent ensemble un foyer d’amour et de vie dans le monde et dans l’Église, et qu’ils puissent assumer pleinement leur responsabilité de parents.
Qu'est-ce qu'un sacrement ?
La vie humaine est ponctuée de grandes étapes, entre la naissance et la mort.
Un décès ?
Vous venez de perdre un être cher et vous souhaitez trouver auprès des paroisses un soutien et un accompagnement.

Agenda

...