Paroisse de Chippis

Notre paroisse se veut à l’image de l’acoustique particulièrement heureuse et fidèle de son église, qui invite mélomanes, musiciens, chanteurs venus de loin à la ronde pour partager des instants musicaux privilégiés.

Quand la beauté des sons remplit le choeur, quand les yeux se tournent vers la voûte, les coeurs s’élèvent vers

le Créateur comme une fervente prière qui nous rassemble. 

Notre communauté est heureuse de s’y retrouver pour célébrer les moments importants de sa vie ecclésiale et d’y accueillir ainsi tout un chacun.

Notre paroisse se veut à l’image de l’acoustique particulièrement heureuse et fidèle de son église, qui invite mélomanes, musiciens, chanteurs venus de loin à la ronde pour partager des instants musicaux privilégiés.

Quand la beauté des sons remplit le choeur, quand les yeux se tournent vers la voûte, les coeurs s’élèvent vers le Créateur comme une fervente prière qui nous rassemble. 

Notre communauté est heureuse de s’y retrouver pour célébrer les moments importants de sa vie ecclésiale et d’y accueillir ainsi tout un chacun.

Horaires et annonces

Historique

None
Un peu d'histoire

Les plus anciens paroissiens se rappellent de l’ancienne église datant de 1868, dédiée à St-Eusèbe et à St-Urbain, et construite sur les fondations d’une ancienne chapelle, dont on retrouve des traces remontant à 1278. Divers tremblements de terre eurent raison d’elle et elle fut démolie en 1966, manu militari, bien à regret…

L’ancienne église peut être découverte sur cette vidéo.

Entre temps, Chippis était devenue, dans le premier quart du XXe siècle, une cité industrielle et l’église actuelle était construite.

Les grandes dates

1278 Mention de la chapelle de Chippis

1606 Convention entre la paroisse de Chalais et les paroissiens de Chippis.

1856 Chippis fonde sa propre paroisse.

1868 Consécration de l’église de Chippis au « Bord ».

1908 Chippis devient une cité industrielle

1910 En dix ans, le nombre d’habitants triple; de 282 il passe à 887.

1914 Le conseil communal envisage la construction d’une église.

1918 Début des travaux.

1922 Consécration de l’église par Mgr Bieler

1946 Le 25 janvier, tremblement de terre et 1er juin, effondrement de la voûte.

1948 Les dégâts intérieurs et extérieurs sont réparés

1951 Sonorisation de l’église, installation du chauffage électrique.

1963 Installation de l’horloge à 4 cadrans.

1965 Bénédiction des cloches

1966 Démolition de l’ancienne église

Contacts

None
Contacts de la paroisse

Abbé Frédéric Mayoraz

Curé in solidum

fredmayoraz@netplus.ch

+41 76 416 19 25

Conseil de communauté

La mission du conseil de communauté est de conseiller le curé et l’équipe pastorale pour définir les priorités pastorales.

À Chippis, il est composé des personnes suivantes :

Abbé Frédéric Mayoraz, Curé,
076 416 19 25

Philippe Siggen, président,
078 825 11 00

Conseil de gestion

La mission du conseil de gestion est de s’assurer que les priorités pastorales définies par le conseil de communauté sont financièrement réalisables.

À Chippis, il est composé des personnes suivantes :

Abbé Frédéric Mayoraz, Curé,
076 416 19 25

André Fagioli, président,
027 451 22 54

Église de Chippis

L’église actuelle fut construite dans les années 1920 et consacrée le 22 mai 1922. Elle est dédiée à Saint-Urbain, patron de la paroisse. Le tremblement de terre de juin 1946 l’a mise à mal, provoquant l’effondrement de sa voûte gothique. Elle fut remplacée pour une voûte en bois qui a gratifié l’église d’une acoustique exceptionnelle appréciée par de nombreux chanteurs et musiciens y produisant leurs concerts et enregistrements.

Son carillon jouable manuellement a pu être sauvegardé de l’ancienne église (4 cloches : sol, la, si, do), auquel s’est ajoutée la grande cloche en l’honneur de Saint Urbain, offerte par la commune pour marquer le Concile Vatican II et une sixième dédiée à St-Joseph.

Sous l’angle architectural, notre église s’impose par ses grands volumes. La diversité des styles lui donne pourtant un regard d’unité et de majesté. « Romane par son clocher octogonal, gothique par ses ouvertures en ogive et baroque par son clocheton », notre église invite à la méditation dans la clarté multicolore de ses vitraux et des fresques du chœur, délice des yeux et recueillement de l’esprit.

None
Les saints patrons

Saint Urbain et sainte Cécile

Urbain fut le 17e Pape, d’octobre 222 jusqu’en 230, sous le règne de Sévère Alexandre. A cette époque, la foi chrétienne comptait des fidèles parmi les notables de la ville.

Cependant, Almachius, préfet de la ville sévissait avec fureur contre les chrétiens, malgré le fait que Alexandre avait renoncé aux persécutions.

Or il se trouve que lors d’une visite à la maison de Cécile. Urbain avait pu baptiser plus de 400 personnes converties par Cécile. Almachius fit comparaître Urbain devant son tribunal, et lui reprocha d’avoir séduit cinq mille hommes avec la sacrilège Cécile.

Comme saint Urbain et ses compagnons étaient fouettés ils continuaient à invoquer le nom du Seigneur. Plus tard ils furent traînés devant un faux dieu et forcés de l’adorer : alors Urbain refusa, se mit en prières et l’idole tomba en tuant les gardes. Alors, il fut cruellement battu, et tué. De nombreux témoignages de conversions suivirent son martyre.

Église de Chippis
Rue de Saint-Urbain 7
3965 Chippis
X