AFFICHER
Sierre-Ville Sierre-Plaine

Paroisses catholiques | Secteurs de Sierre

Le Tweet'image

La Parole du jour

  • Évangile : « C’est en raison de la dureté de votre cœur que Moïse vous a permis de renvoyer vos femmes. Mais au commencement, il n’en était pas ainsi » (Mt 19, 3-12)

    Acclamation : (cf. 1 Th 2, 13)

    Alléluia. Alléluia.
    Accueillez la parole de Dieu :
    pour ce qu’elle est réellement :
    non pas une parole d’hommes,
    mais la parole de Dieu.
    Alléluia.

    Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

        En ce temps-là,
        des pharisiens s’approchèrent de Jésus pour le mettre à l’épreuve ;
    ils lui demandèrent :
    « Est-il permis à un homme de renvoyer sa femme
    pour n’importe quel motif ? »
        Il répondit :
    « N’avez-vous pas lu ceci ?
    Dès le commencement, le Créateur les fit homme et femme ?
        et dit :
    “À cause de cela, l’homme quittera son père et sa mère,
    il s’attachera à sa femme,
    et tous deux deviendront une seule chair.”

        Ainsi, ils ne sont plus deux, mais une seule chair.
    Donc, ce que Dieu a uni,
    que l’homme ne le sépare pas ! »
        Les pharisiens lui répliquent :
    « Pourquoi donc Moïse a-t-il prescrit
    la remise d’un acte de divorce avant la répudiation ? »
        Jésus leur répond :
    « C’est en raison de la dureté de votre cœur
    que Moïse vous a permis de renvoyer vos femmes.
    Mais au commencement, il n’en était pas ainsi.
        Or je vous le dis :
    si quelqu’un renvoie sa femme
    – sauf en cas d’union illégitime –
    et qu’il en épouse une autre,
    il est adultère. »
        Ses disciples lui disent :
    « Si telle est la situation de l’homme
    par rapport à sa femme,
    mieux vaut ne pas se marier. »
        Il leur répondit :
    « Tous ne comprennent pas cette parole,
    mais seulement ceux à qui cela est donné.
        Il y a des gens qui ne se marient pas
    car, de naissance, ils en sont incapables ;
    il y en a qui ne peuvent pas se marier
    car ils ont été mutilés par les hommes ;
    il y en a qui ont choisi de ne pas se marier
    à cause du royaume des Cieux.
    Celui qui peut comprendre, qu’il comprenne ! »

                – Acclamons la Parole de Dieu.

Le sacrement du Baptême

Demander le baptême signifie se mettre en marche à la suite du Christ, c'est choisir de rejoindre la grande famille de l'Eglise.



Baptiser un petit enfant

Vous trouvez ici le flyer Baptême? préparons-le ensemble

Premier contact
.

Contactez votre paroisse trois mois environ avant la date que vous auriez choisie pour baptiser votre enfant. Ce temps est nécessaire pour répondre au mieux à vos questions et souhaits, vivre une préparation à la hauteur de l’événement, réserver l’église, garantir la présence d’un prêtre ou diacre, aplanir d’éventuelles difficultés.

Choix d'un parrain et d'une marraine
Leur rôle est important. Il n’est pas seulement «honorifique». On ne saurait donc choisir un parrain ou une marraine seulement «pour faire plaisir» à un parent, à un ami. Voici les conditions principales pour remplir cette mission:être catholique, baptisé et confirmé, en principe âgé d’au moins 16 ans. Il est évidemment souhaitable qu’elle aussi remplisse les conditions ci-dessous :

  • Mener une vie cohérente avec la mission de témoin de la foi chrétienne.
  • Accepter d’entretenir une relation de confiance et d’affection avec le futur baptisé (il ne s’agit pas d’une fonction purement «honorifique»).
  • Seconder le père et la mère dans l’éducation humaine et chrétienne de l’enfant. C’est pourquoi, le père et la mère ne peuvent être parrain et marraine de leur propre enfant.

 

Témoin de la foi
Une personne chrétienne protestante peut être admise comme témoin de baptême, mais la présence d’un(e) autre parrain ou marraine catholique est indispensable.

Préparation

Des préparations communautaires au baptême sont organisées dans nos secteurs. Elle concerne aussi bien les parents que les parrains et marraines. Les dates et détails sont en géréral disponible dans les affichoirs des églises, sur Baptême? préparons-le ensemble.


Baptême en âge de scolarité, à l'adolescence, à l'âge adulte

Dans nos paroisses, le baptême est souvent célébré peu de temps après la naissance, soulignant le lien entre naissance humaine et naissance spirituelle. Pourtant, on peut célébrer le baptême à tout âge.

Si vous êtes concerné par un tel baptême, prenez contact avec votre paroisse, qui vous indiquera la marche à suivre, selon votre situation personnelle, en conformité avec les propositions de l’Église catholique.

NB : Baptiser vient d’un mot grec qui signifie: plonger, immerger. Le baptême est le sacrement qui nous plonge, nous immerge dans une vie d’union aimante au Christ. Il s’agit véritablement d’une nouvelle naissance, pour une vie dynamisée par l’Esprit Saint. Par le baptême nous est accordé aussi le pardon des péchés.

Rechercher

Lire aussi...

L'onction des malades
«Quelqu’un parmi vous est-il malade? Qu’il appelle les prêtres de l’Église et qu’ils prient sur lui, après lui avoir fait une onction d’huile au nom du Seigneur.
Le sacrement de l'ordre
L’ordre est le sacrement par lequel la communauté chrétienne se donne des ministres – ce mot signifie serviteurs – aptes à la construire, à la diriger, à la servir.
Un décès ?
Vous venez de perdre un être cher et vous souhaitez trouver auprès des paroisses un soutien et un accompagnement.
Qu'est-ce qu'un sacrement ?
La vie humaine est ponctuée de grandes étapes, entre la naissance et la mort.
Le sacrement du mariage
Par le mariage religieux, un homme et une femme consacrent leur union devant Dieu et reçoivent la bénédiction de l’Église, afin que leur amour grandisse, que leur fidélité les rendent heureux, qu’ils deviennent ensemble un foyer d’amour et de vie dans le monde et dans l’Église, et qu’ils puissent assumer pleinement leur responsabilité de parents.

Agenda

...